top of page

La théorie des couleurs

Dernière mise à jour : 1 août 2023

La théorie des couleurs est un sujet fascinant qui a suscité l'intérêt des artistes, des designers et des scientifiques depuis des siècles. C'est un domaine complexe qui explique comment les couleurs interagissent entre elles pour produire des effets visuels, ainsi que les principes de base de la composition chromatique.

La théorie des couleurs
Théorie des couleurs

Le mécanisme des couleurs

Les objets réfléchissent la lumière selon différentes combinaisons de longueurs d’onde. Notre cerveau enregistre ces longueurs d’onde et appelle ce phénomène couleur. En effet, les couleurs ne peuvent exister sans lumière, puisque la couleur est créée lorsque la lumière frappe un objet et se reflète autour de lui. La perception des couleurs, se fait par l’intermédiaire de nos yeux qui captent ces rayonnements et qui transmettent ces données à notre cerveau qui interprète ces rayonnements en couleurs. Le mathématicien Isaac Newton a montré que la lumière se compose de sept couleurs allant du rouge au violet, appelé aussi le spectre visible qui représente les couleurs d’un arc-en-ciel.

On retrouve une représentation de la décomposition d'une lumière blanche à travers un prisme.

Lorsqu'une lumière composée de sept couleurs est projetée sur un objet, une partie sera réfléchie et une autre sera absorbée. Nous allons parler ici de synthèse soustractive* puisque l’objet va soustraire un certain nombre de couleurs à la lumière naturelle. Si un objet est blanc, cela signifie qu'il réfléchit tout le spectre lumineux visible, et s'il semble noir, cela signifie qu'il absorbe tout le rayonnement lumineux.


Signification RVB

Mélanger la lumière, CE que nous appelons aussi synthèse additive, permet de créer des couleurs en mélangeant des ondes de lumière (RVB - Rouge, Vert et Bleu / Red, Green, Blue - RGB) à des niveaux d’intensité différents. Le mélange des trois couleurs donne un blanc pur. Par exemple, les télévisions utilisent ces trois couleurs comme couleurs primaires et les mélangent ensuite pour obtenir d’autres couleurs.


La quadrichromie

Le CMJN regroupe 4 couleurs que sont le Cyan, le Magenta, le Jaune et le Noir ou (CMYK en anglais pour Cyan, Magenta, Yellow et Key). C’est un procédé d’imprimerie qui permet de produire ici encore par synthèse soustractive une large gamme de teintes à partir de trois teintes dites élémentaires auxquelles nous rajoutons le noir. Si vous cherchez à investir dans une stratégie marketing, vous vous attendez à une reproduction parfaite des couleurs. Les imprimantes utilisent des méthodes soustractives pour reproduire avec précision les couleurs. Si vous donnez un code couleur RVB (Rouge Vert Bleu ou RGB en anglais) à votre imprimante, vous courez le risque non seulement de ne pas obtenir le rendu que vous attendez, mais aussi de devoir tout réimprimer, ce qui vous coûte deux fois plus cher. En effet, la quadrichromie est adaptée à l’impression numérique et offset, puisqu’elles sont composées de 4 rouleaux (un cyan, un magenta, un jaune et un noir) sur lesquels est réglé un taux d’encrage.


On retrouve une représentation des couleurs additives et des couleurs soustractives.

La théorie des couleurs

La théorie des couleurs est un très beau mélange de la science et de l’art pour l’utilisation de la couleur. Elle décrit comment chacun d’entre nous perçoit les couleurs et leurs effets visuels en fonction du mélange, de l’assortiment et du contraste de celles-ci. Cette théorie des couleurs comprend aussi les messages véhiculés par celles-ci et quelles sont les méthodes utilisées pour les reproduire.


- À quoi sert la théorie des couleurs pour notre branding ?

Ces connaissances de base de la colorimétrie et des palettes de couleurs différentes aident à prendre les bonnes décisions concernant la stratégie de marque. Cette théorie aide dans la création de la charte graphique, mais elle est une formidable guide pour comprendre la stratégie des concurrents.


- Le cercle chromatique des couleurs

La première roue chromatique a été créée par monsieur Isaac Newton en 1666. Les artistes et les designers l’utilisent encore de nos jours pour créer des palettes de couleurs harmonieuses.


Roue Chronatique d'Issac Newton pour sa théorie des couleurs
Roue Chromatique d'Isaac Newton

Le mathématicien a créé le cercle chromatique qui comporte sept couleurs selon la séquence suivante: rouge («p») — orange («q») — jaune («r») — vert («s») — bleu («t») — indigo («v») — violet («x»).

Roue chromatique

Cette roue chromatique se compose de trois couleurs primaires, de trois couleurs secondaires et de six couleurs tertiaires. Il y a 12 couleurs sur une roue chromatique. Ce cercle nous aide à assortir les couleurs, affiner les teintes et la saturation. Également, on retrouve d’un côté les couleurs chaudes et de l’autre les couleurs froides. Pour cela, il suffit de tracer un trait au centre de la roue.

Les couleurs chaudes sont associées la plupart du temps à la clarté, l’action et à l’énergiealors que les couleurs froides représentent plutôt le calme, la paix et la sérénité.

Être capable de comprendre la température d’une couleur particulière permet de comprendre facilement son importance et comment cette couleur influence la perception du le logo et du site web.


- Catégorisation des couleurs

o Primaires

  • Rouge (Magenta)

  • Jaune

  • Bleu (Cyan)

o Secondaires

C’est le mélange, à parts égales, de 2 couleurs primaires

  • Vert

  • Orange

  • Violet

o Tertiaires

C’est le mélange d’une couleur primaire et d’une couleur complémentaire :

  • Rouge + orange = Vermillon

  • Jaune + orange = Ocre

  • Vert + jaune = Vert chartreuse

  • Bleu + vert = Turquoise

  • Bleu + violet = Indigo

  • Rouge + violet = Pourpre

Mais ce n’est pas tout ce qu’il y a à savoir sur la roue chromatique. En effet, il y a aussi les nuances, les teintes et les tons.

  1. Un ton est une couleur additionnée de blanc ou de noir. Selon la quantité de blanc ou de noir que vous ajoutez, le résultat sera un ton plus clair ou plus foncé. Ajouter du blanc donne un dégradé, ajouter du noir donne un ton rompu.

  2. Une nuance est créée lorsque l’on ajoute du noir à une couleur. Ce qui va créer une version plus sombre et plus riche de cette couleur.

  3. Une teinte est quand-à-elle le contraire d’une nuance. Il s’agit d’une couleur de version plus claire obtenue en mélangeant du blanc avec la couleur de base.

Les palettes de couleurs de base


- Monochrome

La palette monochrome se compose de tons ou nuances d’une seule couleur. Souvent associée au noir et au blanc, elle est en réalité une palette de couleurs qui affiche une couleur ou plusieurs nuances de cette couleur. Cela est surtout utilisé pour :

  • Créer des visuels simples, harmonieux et élégants.

  • Renforcer une identité d’une marque en mettant l’accent sur sa couleur principale.

  • Créer un visuel minimaliste et laisser le contenu parler de lui-même.

  • Être accessible aux personnes qui ne distinguent pas bien certaines couleurs.


Logo Chanel

- Couleurs complémentaires

Les couleurs complémentaires sont à l’opposé les unes des autres sur le cercle chromatique. Le contraste entre les deux couleurs permet de faire ressortir le design. Mais attention à ne pas trop en faire. Sauf exagération, s’amuser avec les couleurs complémentaires peut être une bonne stratégie de marketing pour distinguer facilement deux visuels.


Logo Leclerc

- Couleurs analogues

Les couleurs analogues sont les couleurs adjacentes. Elles ont des teintes fortes et permettent de créer une harmonie agréable et peu contrastée. Cette palette de couleur est toujours riche et facile d’utilisation, en effet elle se compose d’une couleur dominante, d’une couleur voisine et d’autres couleurs pour la mettre en valeur.



Roue des couleurs analogues

Pour le contexte professionnel, ces palettes sont très efficaces pour communiquer aux consommateurs où et comment « agir ». On peut prendre pour exemple Mastercard :

Logo mastercard

- Couleurs triadiques

Les couleurs triadiques sont équidistantes sur la roue chromatique. Elles sont plutôt vives. Les trois couleurs primaires en sont un parfait exemple, tout comme les trois couleurs secondaires.


Roue des couleurs triadiques

Les palettes de couleurs triades sont idéales pour créer du contraste visuel tout en maintenant de l’harmonie dans les teintes de couleurs. Ces palettes permettent de mettre en valeur la conception dans son ensemble, et pas seulement les éléments graphiques individuels du graphisme. On peut prendre pour exemple sur l'ancien logo de Burger King :


Logo burger King

Mes 4 outils pour trouver votre palette de couleurs

  • Adobe Color : mon outil préféré pour m’aider à accorder des couleurs. En effet, grâce à la roue chromatique, nous pouvons choisir une couleur de base et modifier nos critères de sélection comme nous le souhaitons. Afin d’utiliser les couleurs, il y a un code HEX à chaque fois. Si vous possédez un compte Adobe, il est possible d’enregistrer les palettes pour les réutiliser par la suite.

  • Hex Color Tool : d’après la couleur de notre choix, le site nous donne le code HEX ainsi que plusieurs palettes disponibles selon les critères souhaités. L’interface est un peu vieillotte, mais ça fait le job.

  • Coolors : Il génère automatiquement des palettes de couleurs. On peut y retrouver un ensemble de palettes d’actualité ou alors chercher une couleur à partir d’une image de notre choix. Je trouve le site plutôt intuitif et agréable.

  • Paletton : ce site fonctionne avec plusieurs types de palettes : monochrome, couleurs adjacentes, tricolores ou quadricolores. Selon la recherche effectuée, il nous propose des nuances qui fonctionnent entre elles, qu’elles fassent partie d’un camaïeu (monochrome) ou d’une complémentarité.

En résumé

Il existe de nombreuses façons de combiner les couleurs et chaque marque a ses propres règles pour faire passer son message. Cependant, vous devez suivre les principes de la psychologie (à découvrir dans l’article consacré à ce sujet) et de la théorie des couleurs lors de la conception de logos, d'emballages, d'affiches, de dépliants et de sites Web. Tous les éléments graphiques doivent vous correspondre et vous représenter.


Dans un prochain article nous parlerons de l'origine de la couleur. En effet, son histoire s'avére passionnante à travers les siécles. De la Mythologie et l'Antiquité en passant pas l'époque égyptienne, le Moyen-Age et jusqu'à nos jours nous découvrirons l'histoire de la création et de l'utilisation des couleurs.

À découvrir bientôt :

- L’histoire de la couleur

- L’influence des couleurs


A découvrir aussi le podcast entiérement consacré à la couleur de Lucie Simon sur Spotify : Couleurs Foule

Sources :


تعليقات


bottom of page